Programmation 2018

FUMAÇA PRETA (uk-nl) - GUM TAKES TOOTH (uk) -  BOB LOG III (us) - HAN BENNINK (nl)
SHOPPING (uk) - BORJA FLAMES (es-fr) - ENSEMBLE 0 (fr) - OLIMPIA SPLENDID (fi)
13 YEAR CICADA (de) - PADDY STEER (uk) - OSILASI (be) - ORGUE AGNÈS (fr)
JULIAN SARTORIUS (ch) - GROS OISEAU (ch) - NOYADES (fr) - YEGOR ZABELOV (blr)
INGAR ZACH (no) - ALEX MENDIZABAL (es) - NOÉMI BOUTIN (fr)
SELEN PEACOCK (fr) - CLÉMENT NOURRY (be) - DEFOMOTÖR (xl)

Bientôt les détails heure par heure, les lieux de concerts, des présentations de groupes, des photos... bref laissez-nous encore un peu de temps !

FUMAÇA PRETA (uk-nl) - exotica fuzz vaudou
 https://fumaca-preta.bandcamp.com/album/fumac-a-preta
GUM TAKES TOOTH (uk) - détartrage sonique
https://gumtakestooth.bandcamp.com/
BOB LOG III (us) - dirty blues legend
https://www.youtube.com/watch?v=EMoIbua-Ids
HAN BENNINK (nl) - maître tambour
https://www.youtube.com/watch?v=r-4X-d014lw
SHOPPING (uk) - no-funk compulsif
https://shoppingfc.bandcamp.com/
BORJA FLAMES (es-fr) - tourneries ibériques
https://soundcloud.com/flames_borja/sets/demo-3-1
ENSEMBLE 0 (fr) - wild silence
https://flau.bandcamp.com/album/so-ando
OLIMPIA SPLENDID (fi) - mélopée monolithique
https://www.youtube.com/watch?v=I4Nt84cdOyM
13 YEAR CICADA (de) - ballade berlinoise
https://gandula.bandcamp.com/album/totem-tongue
PADDY STEER (uk) - samba synthétique
https://www.youtube.com/watch?v=r5n-XQgnH18
OSILASI (be) - post-velvet spirituals
https://www.youtube.com/watch?v=96zsz7lWmBc
ORGUE AGNÈS (fr) - afrobeat cosmique
https://www.youtube.com/watch?v=3VRDbos4-xw
JULIAN SARTORIUS (ch) - objets bien frappés
https://www.youtube.com/watch?v=UKqZ1Dlwe5I
GROS OISEAU (ch) - électro purgatoire
https://cheptelrecords.bandcamp.com/album/chptl-022-zonzon
NOYADES (fr) - transe incantatoire
https://noyades.bandcamp.com/
YEGOR ZABELOV (blr) - accordéon enflammé
https://www.youtube.com/watch?v=U2hPMp4JCog
INGAR ZACH (no) - résonances boréales
https://www.dailymotion.com/video/x19m88e
ALEX MENDIZABAL (es) - symphonie pour ballons
https://www.youtube.com/watch?v=2NbcuiexRjI
NOÉMI BOUTIN (fr) - nono cello émoi
https://www.youtube.com/watch?v=1X1H1UrNl6g
SELEN PEACOCK (fr) - pop oblique
https://selenpeacock.bandcamp.com/album/grand-2
CLÉMENT NOURRY (be) - haïkus soniques
https://www.youtube.com/watch?v=fI7qS7mYUBo
DEFOMOTÖR (xl) - mystère et problèmes mécaniques

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La programmation 2018 du festival reste dans la droite lignée des précédentes, fidèle à cette volonté féroce de défricher en toute liberté, de privilégier découverte et prise de risques, tout en éclectisme, en grands écarts, en dérapages plus ou moins contrôlés, en affichant cependant quelques tendances nouvelles assez peu représentées ces dernières années.

Commençons par les poids lourds, dans des registres très différents mais qui définissent tout de même l'ADN des musiques défendues ici : les londoniens de GUM TAKES TOOTH, qui symbolisent à eux seuls le rapprochement parfait entre musique abstraite et mécanique dansante, le vétéran du free-jazz européen HAN BENNINK, le seul et unique one-man-band et apôtre d'un blues crasseux et possédé BOB LOG III, et FUMAÇA PRETA, figure de proue du fantastique label exotico-weird Soundway Records, aux côtés des Meridians Brothers ou autres Flamingods. Ajoutons tout de même PADDY STEER, ovni masqué traçant un train d'union improbable entre rumba et musique concrète, et qui a marqué les esprits lors du dernier Sonic Protest parisien.

Un peu nouveau dans le contexte de ce festival, signalons la présence de groupes pour lesquels on osera brandir le qualificatif de pop, même si celle ci se veut oblique et aventureuse : SELEN PEACOCK, dont les arrangements d'une grande élégance transcendent le classique format "chanson", les allemands de 13 YEAR CICADA, très peu présents sur les scènes françaises, et dont le disque sorti sur Gandula (label de Za!) nous a littéralement assommés, l'émigré BORJA FLAMES, véritable Robert Wyatt hispanique, tout à son aise dans la famille d'une nouvelle chanson française (La Souterraine, Arlt...) et enfin l'ENSEMBLE 0, qui, bien que français, ont surtout connu le succès grâce à leurs harmonies d'orfèvres naïves et lumineuses... au Japon !

Cela n'exclue pas, bien au contraire, des propositions plus étranges et expérimentales, qui restent toujours la marque de fabrique du festival : le performeur et artiste sonore ALEX MENDIZABAL, deux percussionistes, JULIAN SARTORIUS et INGAR ZACH, parmi les plus brillants de la scène improvisée / contemporaine européenne, CLÉMENT NOURRY, guitariste nomade et inspiré du groupe Yôkaï, et ORGUE AGNÈS, rapprochement interstellaire d'individus au parcours déjà semés d'embuches (Sourdure, Kaumwald, Èlg).

Il y a aussi cette tradition des solos, souvent dans des lieux incongrus : cette année nous aurons le plaisir d'accueillir NOÉMI BOUTIN, violoncelliste virtuose (proche du Quatuor Béla et Fantazio), pour un programme réunissant Bach et Britten. Et YEGOR ZABELOV, accordéoniste biélorusse illuminé dont le dernier ciné concert a été créé dans et pour... une piscine !

Enfin, les fondamentaux, un rock créatif, inventif, sans retenue ni barrières. Et les filles sont à l'honneur : le duo belge OSILASI, échappées féminines de Guili Guili Goulag et Vitas Gerulaitis, OLIMPIA SPLENDID, trio de finlandaises écorchées remarquées par Thurston Moore, et SHOPPING, trio funk compulsif issu de la riche scène londonienne. A leur côtés, on pourrait dire la réponse masculine, même s'il est toujours stupide d'opposer les genres (ce festival en est la preuve), GROS OISEAU, proto-hip-hop synthétique et foutraque, et NOYADES, combo furieux et psyché d'une efficacité redoutable et redoutée.

Enfin il y a DEFOMOTÖR, qui reste et restera un mystère pour tout le monde jusqu'au jour J.